Si votre appareil photo avait vos yeux et votre cerveau, nous serions tous de très bons photographes
Malheureusement, mon appareil photo est borgne et ne comprend rien
N'ayez plus honte de vos photos
Un appareil photo ne voit pas comme nous. Evidemment vous me direz. Alors comment réussir ses photos si vous ne savez pas comment sa vision fonctionne. Voyons ensemble quelques principes à connaître.

Comparatif : La vision humain <> la vision photographique

La vision humaine

La vision d'un appareil photo.

L’œil est le récepteur des informations de lumière. Il est doté d'une iris, d'un cristallin, d'une rétine, elle-même recouverte de cellules différenciées, permettant de visualiser les couleurs. Le nerf optique envoie toutes ces informations au cerveau. Lequel décode le tout et génère une image.
Un appareil photo est monté d'un objectif, lui-même composé de:
- lentilles hautes performances
-d'un diaphragme à ouverture variable.
Le capteur du boitier transmet les informations de couleur et de luminosité au logiciel. Celui-ci génère une image. 
220px Iris left eye of a girl
02 reflex
Si on fait le parallèle entre la vision humaine et la vision photographique :  la rétine = le capteur d'appareil photo , et le cerveau = le logiciel de l'appareil photo. 
Nos visions sont-elles à armes égales, ont-elles les mêmes performances, laquelle est la meilleure et dans quelle situation ?

1 - Différence 1 : La troisieme dimension

Comment reproduire 3 dimensions sur un plan (photographie) en 2 dimensions ? Tel est la mission de notre cerveau quand il regarde la télévision ou des photos imprimées sur papier.
Même si les photos ci-dessous sont en 2D, vous percevez nettement les différents plans :  premier plan, arrière plan, fond. Votre cerveau imagine aisément la profondeur (la 3eme dimension).
Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand
Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand
Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand
Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand

Ce qu'il faut retenir....

Les humains 

Les "reflex" 

pouce vert
pouce rge
Bien évidemment, avec nos 2 yeux, la vision en 3D apporte l'avantage de créer du relief, de la profondeur, du volume.
La pluârt des appareils photos sont techniquement incapables de reproduire les 3 dimensions puisque les photos sont imprimées sur du papier (ou autre support) à 2 dimensions. Par contre, un aspect de l'art de la photographie, sera de "berner" notre cerveau pour lui suggérer la profondeur, le relief, la 3 ème dimension.

2 - Différence 2 : Les contrastes, la dynamique

La dynamique est notre capacité à discerner les nuances de teintes. Une image est représentée par des teintes qui vont du noir profond au blanc pur (échelle des tons). Entre ces deux extrêmes, plusieurs centaines voire milliers de nuances peuvent être perçues par nos yeux. Mais combien avec mon appareil photo ?
Echelle des tons du plus foncé au plus clair
Echelle des tons du plus foncé au plus clair
Le capteur d'un reflex aura beaucoup plus de mal à discerner les nuances de noir de gris et de blanc dans les scènes très contrastées. A gauche (fig1), les zones sombres et les zones claires de l'image sont identifiables.  A droite (fig 2) , le capteur n'est pas en mesure de restituer tous les tons. Un post-traitement et plusieurs photos seront nécessaires pour reconstituer l'équivalent de l'image de la fig 1.
Ci dessous, notre cerveau est capable de restituer une grande échelle de gris.
Ci dessus, le capteur de ce reflex ne réussit pas capter toutes les nuances de gris.
Fig 1 : Belle échelle de gris visible... en couleur ci dessous.
Fig 1 : Belle échelle de gris visible... en couleur ci dessous.
Mickael Baird
Fig 2 : Echelle de gris réduite.
Fig 2 : Echelle de gris réduite.

Ce qu'il faut retenir...

Les humains ▲

Les "reflex" ▼

pouce vert
pouce rge
Nous avons plus de facilité à voir dans les détails d'une scène très contrastée. Le cerveau s'adapte mieux et plus rapidement.
Les capteurs des reflex ont du mal à saisir toute l’échelle des tons sombres et des tons clairs.

3 - Différence 3 : Balance des blancs

Cela parait étrange à dire mais la lumière blanche n'est pas si blanche qu'on pourrait le croire. Elle variera du "blanc-jaune" au "blanc-bleu", sa teinte changera en fonction de la saison, de l'heure de la journée et de la source qui émet cette lumière.
 fig 3 Ci-dessous, notre cerveau s'adapte au plus vite pour nous proposer une couleur qui se rapproche au plus de la lumière blanche.
fig 4 Ci-dessous, l'appareil peut interpréter la scène d'une mauvaise façon et restituer la lumière très très jaune. 
Fig 5 Ci-dessous, au contraire, la température de couleur n'est pas la bonne et est réglée sur une mauvaise valeur. 
Fig 3 : Vision humaine qui a tendance à rendre la lumière moins jaune.
Fig 3 : Vision humaine qui a tendance à rendre la lumière moins jaune.
Franck BOISSELIER
Fig 4 : Lumière à incandescence de la plupart de nos ampoules.
Fig 4 : Lumière à incandescence de la plupart de nos ampoules.
Franck BOISSELIER
Fig 5 : Mauvais reglage de température de couleur
Fig 5 : Mauvais reglage de température de couleur

Ce qu'il faut retenir

Les humains ▲

Les "reflex" ▼

pouce vert
pouce rge
La lumière blanche varie de dominante jaune à bleu. Notre cerveau s'adapte très vite pour ajuster au mieux la teinte pour toujours essayer de nous la restituer blanche.
Le reflex, lui, a du mal à s'en sortir dans toutes les situations. Il faut, le plus souvent lui traduire le type de lumière auquel on a à faire. D'une bougie à la lumière très jaune ou d'un néon à la lumière très bleue, il faudra souvent l'aider.

La photo vous intéresse ? Vous en voulez plus ? Visionnez librement la deuxième partie du cours sur la vision photographique :

Renseignez une adresse mail valide ci-dessous, et visionnez la suite du cours pour tout comprendre sur la vision photographique
Accueil cours 4 815c5
Les cours en vidéos ainsi que les illustrations en images 
Au sommaire :  
-La profondeur de champ
-L’impression de mouvement
-Le zoom
-L'abstraction

+ En bonus : Le Guide des 20 termes essentiels à connaître en photographie numérique.

livre
Laissez-moi vos commentaires ci-dessous...
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires